Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 20:21

Plus de peur que de mal. Hier en fin d'après-midi, nous sommes allés faire un tour aux urgences pour Eliott. Rien d'autre qu'un état très apathique dû à un très gros pic de fièvre qui a réussi à inquiéter la nounou (alors qu'on a plutôt une nounou "tout va bien, vous en faîtes pas"), qui a réussi à transmettre son inquiétude au papa... A 16h30 quand elle a pris sa température Eliott avait un bon 38°6, la nounou déicde de lui donnait du doliprane à 16h45. Vincent arrive à 17h là bas et Eliott est méga stone. Sur le chemin du généraliste, Vincent décide d'opter pour les urgences parce qu'Eliott déconnecte beaucoup. Arrivés là-bas, prise de température, le crapaud décolle pour du 39°7, finalement on aurait été stone à moins ;-) ...

Bon, il y a eu un cas avéré de coqueluche chez la nounou, donc forcément, on a besoin d'être rassurés (enfin moi, à cette heure là, je suis encore dans les bouchons parce que ce jour-là j'étais envoyé en remplacement à l'autre bout de la Mayenne, et Vincent ayant laissé son téléphone dans la voiture, je vous raconte même pas comme l'imagination débordante d'une maman ça peut aller loin, bref!).

Mais là, aujourd'hui qu'Eliott va très bien, j'ai plutôt envie de vous raconter ma colère... Contre le système médical et contre moi-même un peu aussi...

J'arrive aux urgences en même temps que l'interne qui vient voir Eliott. Il l'ausculte : écoute poumons-coeur, nez, oreilles, bouche, l'infirmière prend la tension d'Eliott... Et personne ne nous dit rien. Ni genre: "ben écoutez ça a l'air d'aller, j'entends ni ne vois rien de particulier", ni "j'entends un truc bizarre, ça serait bien de vérifier autrement". Non. Juste un "bon ben on va aussi faire une radio des poumons". J'ai envie de dire non. J'ai envie de dire "on dirait pas que y'a une énorme urgence, peut être pourrait-on attendre les résultats puisque vous avez aussi parler d'une prise de sang"... Mais je ne dis rien. Et je monte en pression. J'en veux à mon chéri qui aurait pu le dire, lui. Ben non, c'est moi qui sentais ça comme ça. Je ne suis pas infirmière,d 'accord, mais j'avais le droit de suivre mon intuition!!!

La prise de sang: ce n'est qu'une fois dans le couloir, quand j'entends pleurer mon crapaud que je pense au patch anti-douleur. Celui que prescrit notre médecin pour les vaccins du crapaud qui font qu'il ne sent absolument rien quand on le pique... Ils agissent assez vite. Ca devrait être un réflexe du personnel soignant de chercher automatiquement chez un petit patient qui arrive l'endroit où ils pourraient avoir besoin de piquer pour mettre le patch tout de suite, et qu'il ait le temps d'agir avant que l'on décide ou non la nécessité de la prise de sang. Ca ne devrait pas être une pensée de maman dans un couloir pendant qu'elle entend la douleur (même courte, même "pas très grave") de son fils en se disant qu'on aurait pu l'éviter... On apprendra par la deuxième interne que la radio des poumons (même si ce n'est pas un examen contraignant pour le crapaud, je pense que quand on peut éviter les rayons, c'est pas mal, et puis, merci le trou de la sécu avec les examens inutiles, gros débat...), était à peu près tout à fait inutile puisqu'aux transmissions son collègue lui avait signalé qu'il n'avait absolument rien entendu...

Bref, un épisode plus traumatisant pour la maman que pour le crapaud, dont la fièvre commençait à tomber après 2 heures passées aux urgences en couche, tranquille dans nos bras et qui a bien fait rire la "dame" en lançant son lapin de toute ses forces un peu partout dans la chambre...

Au final, rien, donc, juste ce système qui raisonne à l'envers (je venais de passer la journée dans une classe de 30 maternelles tellement petite qu'on avait tout juste pu leur caler un pauvre coin jeu-dinette derrière la porte de la classe... je pourrais vous en faire une tartine aussi), et moi qui lutte pour être un peu plus moi des fois, pour trouver comment sortir mes mots face à "l'autorité". Et vous, vous faîtes quoi quand vous n'êtes pas d'accord? Vous dites? Vous êtes diplomates? Vous ruminez comme moi pour l'instant? Vous explosez?

Et sinon, rien à voir, un récit en images du grand toboggan:

DSCN0301.JPG

DSCN0306.JPG

DSCN0307.JPGEt pour ceux (celle?? lol) que mon récit aura surtout orienté sur la santé du crapaud, je précise que la photo de l'igloo et celles-là sont du jour, donc

Partager cet article

Repost 0

commentaires

le papillon 30/05/2011 14:49


oui, je fais dans le commentaire en masse. ;-)


ma_aile 02/06/2011 15:15







le papillon 27/05/2011 16:47


oh. :(

déjà, plein de bisoucaments à ton loulou, qui décidément veut tout faire comme son copain tom, puisque ce dernier oscille entre 39 et 40 depuis hier soir.

(merci les molaires)

et aussi et surtout, un énorme bisoucalin pour toi, car je sais comme ces situations peuvent meurtrir le coeur d'une maman.

est ce que je sais ouvrir ma bouche devant du personnel médical ? difficilement. je l'ai fait pour juliette, parce que mon allaitement était en jeu et que je savais qu'un nouvel échec me serait
fatal, surtout dans de telles conditions.

mais j'ai tout de même mis presqu'un an pour changer de pépé pour tom. je crois que notre éducation très sacro-sainte respectueuse du corps médical nous empêche toute rébellion.

c'est culturel à mon sens.

ou alors ces blouses blanches nous hypnotisent. ???


ma_aile 27/05/2011 19:53



Bon alors avant tout, c'est un grand plaisir de voir "13 nouveaux messages" sur ma boîte mail et avant même de l'ouvrir de me dire qu'ils viennent peut être de toi, sourire garanti!!



Céline Mazet 26/05/2011 10:59


Ben nous, la dernière visite aux urgences date de lundi. Et j'en veux encore à la nounou. Précision, on a une nounou hypocondriaque.
Emma avait mangé des betteraves rouges dimanche soir. La nounou m'appelle lundi midi pour me dire que les urines d'Emma était rouges. je lui dis pour les betteraves. A 17h, elle me rappelle en me
disant que son 2ème pipi était encore rouge et que du coup elle était allée à la pharmacie pour récupérer un flacon de prélèvement et qu'il fallait que je l'amène aux urgences à côté de chez
nous.
J'étais sûre à 99.9% que c'était les betteraves mais je suis quand même allée aux urgences (pour le 0.1% et pour faire plaisir à la nounou) d'où je suis sortie à 21h avec le diagnostique suivant :
"c'est les betteraves".
La nounou est tellement dans son truc que je ne suis pas arrivée à lui montrer ma colère. Dans ce cas-là, c'est toujours nous qui passons pour des ingrats.
Et aux urgences c'est pas mieux car 2h30 pour tremper une tige dans du pipi et nous dire que tout est ok, c'est un peu poussé.


Philou 25/05/2011 21:21


Aille!!!!
Le pauvre Vincent à du sentir une certaine familiaritée médical (et non paramedical!!) lors de ce petit tour au urg.
Malheuresement c'est bien partout pareil, dés qu'un acte peut etre vendu au client...
On à egalement eu le coup de la radio à 6 mois avec notre poupette, tout ça pour vérifié que ses hanches se portaient bien alors qu'il ni avait aucun signe d'un quelquonque probléme!! Bref on s'est
fait avoir à grand coup de x-ray!!!
Biz
PS: trés jolies photos!!! ;-)


ma_aile 27/05/2011 19:51



Je suis trop fière de ma photo au raz du haut du toboggan



Les Artambules

Biblio Shop

9782220053974Des envies d’idées lecture : maternage, parentalité, développement personnel, Montessori. Des idées de jeux pour les 0-6 ans. N’hésitez pas, cliquez ICI ! Vous finalisez votre commande sur Amazon en suivant nos liens ? Merci ! Vous avez soutenu l’association Montessori La Maison des Enfants ! Pensez à faire tourner le lien, merci 

Archives

Des îles & des ailes

P1020319Un ptit nouveau que nous rédigeons à 4 mains, un partage de nos lectures, films, musiques... Une boîte à idées dans laquelle vous êtes les bienvenues... et vos avis aussi bien sûr!

C'est par là!